Parents

Le règlement

LE PAIEMENT DU SÉJOUR
La totalité du paiement du séjour doit être effectué AVANT le départ. Nous nous réservons le droit d’annuler une inscription. En cas d’arriéré de paiement, veuillez contacter le secrétariat.

POUR LES INSTITUTIONS SOCIALES :
Nous exigeons dans un premier temps le paiement de la taxe d’inscription d’un montant de 100 CHF par séjour afin de garantir, sous réserve de places disponibles, la participation de l’enfant au séjour. Pour le solde restant une garantie de paiement formulée par écrit doit nous parvenir dans les meilleurs délais.

POUR LES PARTICULIERS :
Se référer à l’onglet « Conditions Générales »

Si vous le souhaitez, vous pouvez procéder au paiement de la totalité du séjour à l’inscription. Nous vous en remercions par avance.

ANNULATION DE PARTICIPATION
Nous vous conseillons de contracter une assurance annulation.

Toute annulation doit parvenir par écrit à Caritas-Jeunesse.
– A plus de 30 jours du départ du séjour : Caritas-Jeunesse retient la taxe d’inscription d’un montant de Fr. 100.- qui couvre les frais administratifs.
– A moins de 30 jours du départ du séjour : la totalité du prix du camp est due quel que soit le motif de l’annulation.

ANNULATION D’UN SÉJOUR PAR CARITAS-JEUNESSE
Caritas-Jeunesse peut annuler tout séjour dont le nombre d’inscriptions s’avérerait insuffisant ou pour toute raison indépendante de sa volonté.

Dans ce cas le coût du séjour est remboursé dans sa totalité (taxe d’inscription comprise). Dans la mesure du possible, nous nous engageons à faire des propositions de remplacement.

SÉJOURS ÉCOURTÉS
Les équipes de nos camps et centres aérés fixent des règles claires quant à la discipline, aux horaires et à la vie commune. Le non-respect de ces règles peut entraîner un renvoi à Genève.
Tout séjour écourté volontairement par un participant ou pour raison médicale, disciplinaire ou autre ne donne lieu à aucun remboursement. De plus, les frais occasionnés pour ce retour sont à la charge du participant.

ASSURANCES
– Assurance maladie et accident : Elle est obligatoire et les frais occasionnés par une maladie ou un accident sont à la charge du participant. Pour les camps à l’étranger, les participants doivent être au bénéfice d’une assurance rapatriement et en possession d’une photocopie de la carte européenne d’assurance-maladie.
– Responsabilité civile : Les dégâts causés entre participants, aux maisons louées, au matériel de camp ou à l’intérieur du camp ne sont pas inclus et sont à la charge des participants.

Conditions Générales

COMMENT S’INSCRIRE ?
L’inscription n’est effective qu’à réception du paiement de la taxe d’inscription d’un montant de 100 CHF par séjour.
Comptez au minimum un délai d’un jour ouvrable pour réception d’un paiement par e-banking et 3 jours ouvrables pour réception d’un paiement par bulletin de versement, sous réserve de places disponibles.Vous pouvez procéder au paiement :

par virement bancaire sur notre IBAN CH69 0900 0000 1201 4970 0
              ou
par bulletin de versement sur notre CCP 12-14970-0

Indiquez le nom et prénom du participant ainsi que le code du camp ou centre aéré. Ce montant est déduit du prix du séjour. Dès lors, vous recevrez deux fiches santé à nous renvoyer complétées et signées, ainsi qu’une confirmation d’inscription. Comptez un délai minimum de 10 jours avant réception de ces documents.

 Si c’est le premier séjour de votre enfant à Caritas-Jeunesse :
Avant d’effectuer le paiement de la taxe d’inscription, rendez-vous sur notre page programme où vous trouverez toutes les informations nécessaires.
 Nous ne prenons aucune inscription par téléphone.

MAJORATIONS FINANCIÈRES                                        
Une majoration financière est demandée aux participants résidant dans les communes qui ne subventionnent pas les activités de Caritas-Jeunesse, soit :
– Hors territoire suisse : 20 CHF p/jour
– Domicile dans un autre canton suisse : 10 CHF p/jour
– Frontaliers contribuables en ville de Genève* : 0 CHF p/jour
– Frontaliers dans une autre com. genevoise : 10 CHF p/jour
*sur présentation d’une attestation d’employeur uniquement

RÉDUCTIONS
Les réductions ne sont pas cumulables. C’est toujours la plus importante qui s’applique.
Rabais de 10% :
En cas d’inscription par avance (en référence à la date prévue pour chaque séjour), un rabais de 10% s’applique.

Les rabais suivants ne s’appliquent qu’aux camps :
Familles :  
Pour les familles inscrivant plusieurs enfants à des camps de la même saison, les réductions suivantes sont applicables :
– 40.- CHF pour le deuxième enfant
– 60.- CHF pour le troisième enfant
– 80.- CHF pour le quatrième enfant
Par exemple: 3 enfants de la même famille, inscrits pour la même saison, bénéficient d’une réduction totale de 100.- CHF.
Carte Gigogne :
Une réduction de 50.- CHF est octroyée aux détenteurs de la carte Gigogne pour les camps, non cumulable avec d’autres réductions.

AIDES FINANCIÈRES
Pour toute personne au bénéfice d’un accompagnement social, merci de vous adresser en priorité à votre assistant-e social-e ou au service social de votre commune.

Fonds Mimosa :
Caritas-Jeunesse dispose d’un fonds d’entraide. Après paiement de la taxe d’inscription et sur demande de votre part, nous vous ferons parvenir les formulaires à compléter. Le montant de cette aide est calculé sur la base du document officiel « Revenu déterminant le droit aux prestations sociales RDU ». Ce document peut être obtenu auprès du centre de compétences du RDU au 022.546.19.54
Toute demande doit néanmoins nous parvenir au plus tard 2 semaines avant le départ du séjour. Les demandes sont traitées uniquement à réception de toutes les pièces demandées et sous réserve que la totalité du fond alloué pour la saison n’ait pas été octroyé.
Si vous ne répondez pas aux critères d’octroi, des arrangements de paiement sont possibles. Pour toutes demandes, merci de contacter directement le secrétariat par téléphone : 022.708.04.04 ou par mail : info@caritas-jeunesse.ch

Informations Importantes

LES OBJECTIFS DE NOS SÉJOURS
Caritas-Jeunesse organise des séjours ayant pour objectifs

  • de développer l’autonomie et la capacité d’adaptation de l’enfant ou du jeune
  • de proposer des activités qui sortent du quotidien et faisant appel à la créativité et à l’imagination de chacun
  • de créer des souvenirs inoubliables à travers des moments de vie collective

Caritas-Jeunesse est opposé à toute mixité nocturne dans les dortoirs, chambres ou tentes.

LE PROJET DU PARTICIPANT
Afin que le séjour se passe au mieux, il est important que ce projet soit avant tout celui de l’enfant avant d’être celui des parents ou proches. Il faut en effet que celui-ci souhaite partir en vacances avec d’autres enfants et qu’il ait un intérêt particulier pour la thématique proposée.

INTÉGRATION
Si votre enfant rencontre une quelconque difficulté, merci de contacter notre secrétariat dans les meilleurs délais. Un rendez-vous vous sera ensuite proposé par un animateur socioculturel de l’association avec votre enfant et le responsable de séjour afin de discuter d’un éventuel accompagnement spécifique à mettre en place.

Rencontres Participants-tes Moniteurs-trices

 

Des rencontres participant-es- moniteurs-trices sont prévues avant chaque camp et centre aéré.
C’est l’occasion pour l’enfant et le jeune accompagné par ses parents d’y rencontrer l’équipe de moniteurs et les autres participants, c’est pourquoi nous recommandons vivement d’y participer.

Lors de cette rencontre, vous recevrez la circulaire de camp ou centre aéré avec quelques informations pratiques: la liste du matériel, ainsi que les lieux et horaires précis de départs et de retours.

Le lieu et la date de cette réunion vous seront communiqués le moment venu.

Le Fonds Mimosa

 

Le Fonds Mimosa est un fonds d’entraide commun genevois qui permet chaque année à plusieurs centaines d’enfants de partir en vacances.
Voici quelques points pour en savoir plus et peut-être en bénéficier…

Une aide financière pour qui ?
Afin que des considérations financières ne soient en aucun cas un obstacle à la participation de votre enfant à l’un de nos camps, Caritas-Jeunesse met à votre disposition le Fonds de Solidarité Mimosa grâce auquel il est toujours possible de trouver un arrangement financier.
Le Fonds mimosa est disponible pour toutes les familles ayant des difficultés à financer les vacances de leurs enfants.

Demande de Fonds Mimosa
Pour obtenir un formulaire de demande de fonds Mimosa, vous pouvez téléphoner au secrétariat de caritas-Jeunesse.
Le montant accordé est variable, il dépend de la situation du demandeur.
Les 100.-CHF d’acompte obligatoires pour chaque inscription ne sont en aucun cas financés par ce fonds.
Pour les enfants ne résidant pas sur le canton de Genève, les demandes de Fonds Mimosa doivent être adressées à la Croix-Rouge de votre région.

Une belle histoire et des bénévoles
But:
La vente annuelle du Mimosa constitue une action de solidarité et d’entraide, conduite chaque année en Suisse romande. Elle a pour but d’apporter une aide financière ponctuelle à des enfants et des adolescents provenant de familles confrontées à des difficultés sociales et financières.

Culture du Mimosa:
Originaire d’Australie, le mimosa fut importé dans le sud-est de la France vers 1850, pour décorer les jardins des somptueuses résidences des gens aisés sur la Côte d’Azur. Son cycle de floraison originel de l’hémisphère austral d’octobre à mars, a été cependant conservé.
Entre 1900 et 1914, les premières cultures de mimosa à caractère commercial furent organisées par des professionnels appelés « les mimosistes ».
Le mimosa représente une fleur jaune délicate annonçant la fin de l’hiver. Pour les Suisses, il évoque le midi, donc le soleil.

Historique:
Pendant la guerre 1939-1945, la Croix-Rouge suisse organise l’accueil et le placement en Suisse de dizaines de milliers d’enfants français, dont plus de 3000 provenant de la région de Cannes.
Une première vente timide de Mimosa débute en hiver 1948 à Genève.
Dès 1949-1950, la Croix-Rouge genevoise et la Chaîne du Bonheur soutiennent l’idée d’une vente officielle de mimosa à Genève. De nouveaux envois de fleurs sont alors vendus en Suisse romande au profit d’un échange de colonies d’enfants entre la France et la Suisse.
Depuis 1950, l’envoi et la vente du mimosa sont reconduits chaque année sans interruption pour devenir « Le Mimosa du Bonheur ».
En janvier 1998, la 50ème vente du Mimosa du Bonheur a été organisée.

Acteurs et partenaires:
L’action Mimosa du Bonheur couvre la Suisse romande et une partie proche de la Suisse allemande. Les partenaires diffèrent d’un canton à l’autre, ils rassemblent des associations Croix-Rouge, des institutions caritatives et des sociétés pédagogiques cantonales. A Genève, ce sont notamment les moniteurs de Caritas-Jeunesse qui vendent bénévolement le Mimosa du Bonheur un samedi par an.
L’Association suisse du Mimosa du Bonheur (ASMB) est l’organisation faîtière gérant l’action Mimosa au niveau national. Elle a son siège à Genève auprès de la Croix-Rouge genevoise. Cette dernière est responsable de la gestion générale de l’action au niveau suisse (logistique, commande et acheminement des fleurs, administration, informatique, comptabilité).

Organisation de l’action:
La vente du Mimosa du Bonheur est invariablement fixée au dernier samedi du mois de janvier.
A Cannes-Mandelieu, la récolte des fleurs se fait dans le massif du Tanneron sur la « colline du mimosa ».
A son arrivée par camion à Genève, le mimosa est réparti entre les commandes adressées à la Croix-Rouge genevoise par les différents partenaires suisses. Le mimosa est alors transporté par wagon CFF dans les cantons, puis acheminé par voiture dans les lieux de vente.
L’ensemble des partenaires suisses gère la vente sur le terrain dans plus de 400 localités et 1000 points de vente : dans la rue, les écoles, mairie ou encore auprès des commerces et des industries, voire des organisations internationales.
Tous les participants suisses à cette action sont des bénévoles, jeunes ou adultes.

Bénéficiaires:
Dans chaque canton, les produits de l’action « Mimosa du Bonheur » sont répartis entre les différents partenaires en proportion directe avec le chiffre d’affaire réalisé lors de la vente.
Les bénéfices de la vente du mimosa sont distribués, via un service social ou infirmier, aux enfants issus des familles les plus démunies de nos régions qui en font la demande. Les prestations financières sont attribuées de façon unique et ponctuelle, elles représentent des aides sociales individuelles versées à titre de don.
Les demandes soutenues par l’action « Mimosa du Bonheur » en faveur d’enfants et d’adolescents sont les suivantes:
– camps de vacances (centres aérés, colonies)
– activités de loisir ponctuelles (passeport-vacances ou le mercredi) voire régulières (participation à des clubs)
– traitements orthodontiques (soins dentaires)
– achats de vêtements, lunettes, chaussures
– aide sociale au sens large
L’attribution d’une prestation financière est faite sur la base de critères prenant en compte le revenu minimal social de la région considérée et la situation familiale du demandeur.
Il est de règle que les montants attribués ne couvrent jamais la totalité des frais demandés, ils constituent cependant une contribution nécessaire pour la participation à une activité de loisir ou le suivi d’un traitement médical.
Quelques chiffres annuels:
– produit brut de la vente globale en Suisse: environ 600’000.-
– répartition entre les produits bruts de la vente et les charges (achat du mimosa et organisation) : 70%, c’est-à-dire qu’environ 450’000.- sont à disposition de demandes de financement.